Accueil Infos Glossaire

Glossaire

Définition des termes techniques utilisés.

Bloc-marque
Zone d'un outil de communication où se trouvent les éléments les plus permanents de la charte graphique d'une marque. Généralement son logo et des mentions comme la signature. Sa mise en forme constante a pour but de maintenir une cohérence entre les différentes publications ou les produits de la marque.
102
CMJN
Acronyme de Cyan, Magenta, Jaune et Noir qui désigne les quatre couleurs du mode colorimétrique pour l’impression en quadrichromie. La superposition des quatre teintes permet par synthèse soustractive d’obtenir différentes gammes de couleurs.
86
Conversion
Transformer une prise de contact en une action concrète. Dans la communication en ligne, le e-commerce ou la vente, la conversion rassemble les techniques mises en place pour que le visiteur passe à l'action ou valide un achat.
114
Flashage
Opération d’imprimerie qui consiste, depuis un fichier numérique, à réaliser des films. Ceux-ci permettent ensuite la fabrication de plaques destinées aux presses offset. Appelé aussi CTP (Computer-to-plate, de l’ordinateur à la plaque).
106
ILV
Acronyme d’Information sur Lieu de Vente. Outil imprimé ou numérique expliquant un produit, son fonctionnement ou ses composants sur le lieu de vente (Comptoir, rayons…).
101
One-page
Site internet d'une seule et unique page comportant les différentes rubriques les unes à la suite des autres. À ne pas confondre avec une "Landing page", une page unique optimisée destinée à présenter une seule offre et d'y souscrire immédiatement.
115
PAO
Acronyme de Publication Assistée par Ordinateur.
107
Responsive
Le responsive design regroupe des méthodes de conception de site web, qui permettent aux interfaces de s'adapter aux différentes tailles des terminaux, tels que les ordinateurs, tablettes, smartphones,TV. Le responsive design exploite des changements de taille des éléments de l'interface et leur réorganisation en fonction de l'écran de l'utilisateur.
113
RVB
Acronyme de Rouge, Vert, Bleu. Ces trois lumières colorées s’additionnent pour permettre l’affichage des couleurs à l’écran. Cette superposition de lumières colorées est nommée "synthèse additive".
87
Site statique
Un site internet statique est réalisé en HTML sans code dynamique qui ne peut pas se connecter à des bases de données. Bien que l'interactivité soit plus limitée, sa sécurité renforcée permet d'accroitre sa longévité. Les sites statiques n'ont pas d'accès utilisateurs ou rédacteurs, les modifications doivent être effectuées dans le code, puis envoyées sur le serveur. Un site statique est largement suffisant pour réaliser un site personnel, un blog, ou pour présenter les activités d'une TPE. À l'opposé, un site dynamique, souvent propulsé par des logiciels de type CMS, est réalisé avec des codes complexes et demande un suivi attentif et régulier.
116
Tours de corrections
Allers-retours de corrections sur un document entre un.e graphiste et son commanditaire. Les tours de corrections peuvent constituer une grande partie du travail relatif à un dossier, selon le nombre de pages et l’organisation des intervenant.es !
104
Vectoriel
Qui est réalisé avec des courbes de Béziers (des vecteurs mathématiques). Ces ensembles de courbes et de lignes calculées mathématiquement permettent de créer des dessins très nets. Ceci sans impact sur la dimension d'impression.
103
Éditeur de texte
Un éditeur de texte est un logiciel dédié à l’écriture de textes bruts, tels que du code informatique. À la différence d’un logiciel de traitement de texte, il n’est pas conçu pour travailler la mise en forme du texte. Destiné à écrire avec des langages de programmation, il est doté de fonctions adaptées à la rédaction de codes informatiques. On trouve des éditeurs de texte sur tous les systèmes d’exploitation.
150
Éditeur typographique
Entreprise spécialisée dans la création de caractères typographiques, parfois nommée aussi « Fonderie ». Historiquement, les caractères étaient fondus avec du plomb, manuellement puis par divers procédés mécaniques au fil des innovations successives. La création de caractères typographiques est aujourd’hui réalisée exclusivement en numérique.
105